Panier

Les labels en cosmétique sont-ils vraiment utiles?

Labels en cosmétique et ailleurs

Label AB, Natrue, Cosmebio, Slow cosmétiques, Ecocert… Vous êtes vous déjà demandé ce que signifiait ces logos présents sur les produits que vous consommez? Que veulent dire tous ces labels? Ont-ils un intérêt?

Certains sont parfois utilisés à des fins de green washing ou plus généralement de marketing, mais d’autres peuvent être des repères importants de comparaison pour choisir les bons produits. Pour cela, il faut savoir les reconnaître.

Qu’est ce qu’un label?

Un label sert à garantir certains aspects d’un produit comme la composition, la provenance ou le mode de fabrication.
La plupart de ces labels possèdent une charte plus ou moins exigeante. Pour pouvoir afficher leurs logos, les produits doivent respecter cette charte, avec un cahier des charges précis.
L’agrément de ces labels est généralement payant et peut être assez coûteux pour les petites entreprises. Cela demande également, parfois, un contrôle indépendant réalisé par des organismes certificateurs, pour voir si le cahier des charges est respecté.

L’exemple du label AB 

Pour pouvoir afficher le label AB, les producteurs sont contrôlés par des organismes agréés par l’État une à deux fois par an. Des prélèvements d’échantillons sont réalisés et analysés pour être sûr de la conformité des produits. 

Le label AB est donc un gage de qualité. C’est un label français qui a été créé en 1985. Il appartient au ministère de l’agriculture et de l’alimentation. 

A l’origine très exigeant, son cahier des charges a été uniformisé pour correspondre à celui du label bio européen.

Le label bio européen, appelé “Eurofeuille”, est symbolisé par une feuille verte composée d’étoiles. Il est obligatoire pour tous les produits alimentaires bio vendus dans l’Union européenne.

Aujourd’hui, voir le label AB ou l’Eurofeuille sur un produit signifie la même chose. C’est l’assurance que:

    • les ingrédients sont issus de l’agriculture biologique à plus de 95%,
    • le produit ne contient pas d’OGM.
    • son mode de production est respectueux de l’environnement,
    • aucun pesticide et aucun engrais chimique n’ont été utilisés pour sa production.

Il faut savoir que l’eau ou les éléments minéraux ne peuvent pas être intégrés dans la liste des ingrédients biologiques

C’est pourquoi, sur certains produits certifiés et labellisés bio, comme les savons de La Savonnerie du Nouveau Monde, il apparaît qu’un pourcentage d’ingrédients issus de l’agriculture bio peut être inférieur à 95%. L’eau et les minéraux faisant partie de la composition, ils ne peuvent pas être pris en compte dans la liste d’ingrédients bio. Le total des ingrédients bio, hors minéraux et eau, est alors, bien sûr, automatiquement supérieur à 95%.

Les labels bio en cosmétiques

Les labels que l’on va retrouver sur les cosmétiques dépendent du niveau d’implication de l’entreprise et de ses choix pour le respect de votre santé et de l’environnement.

Tout d’abord, les ingrédients d’origine végétale des cosmétiques certifiés bio, doivent être chacun labellisés AB ou avec l’Eurofeuille. 

Par exemple, tous les cosmétiques Beauty Garden sont composés d’ingrédients issus de l’agriculture biologique et qui sont donc labellisés AB. Cependant, ces labels n’apparaissent généralement pas sur les cosmétiques, car ils ont été créés spécifiquement pour l’agriculture et les produits alimentaires. Pour les cosmétiques, il existe d’autres labels propres à ce domaine.

Voici les labels les plus sérieux que vous retrouverez le plus souvent et que vous connaissez peut-être déjà:

      • Nature et progrès,
      • Natrue,
      • Ecocert 
      • Cosmebio

Ils garantissent tous, entre autres, qu’au minimum 95% d’ingrédients sont d’origine naturelle et issus de l’agriculture biologique

Cela veut dire également que les ingrédients ne comporteront pas d’OGM, pas d’ingrédients issus de la pétrochimie, pas de conservateurs artificiels, ni de parfums synthétiques. 

Par ailleurs, les chartes de ces labels diffèrent légèrement sur certains points. Nature et progrès, par exemple, est le premier label à interdire les dérivés d’huile de palme. L’huile de palme est connue pour les effets ravageur de sa culture sur la biodiversité et pour l’incitation à la déforestation que produit sa consommation. Ce qui favorise le réchauffement climatique. 

Pour choisir sereinement ses cosmétiques, globalement, il vaut mieux choisir des cosmétiques avec des compositions courtes.

S’il est fait état d’ingrédients bio sur un produit, sans label l’attestant, c’est que tous les ingrédients d’origine naturelle ne sont pas forcément bio. La mention bio peut même concerner qu’une toute petite partie de la composition, elle est alors purement marketing. C’est pourquoi, si vous choisissez d’acheter un produit bio, vérifier qu’il ait bien un label l’attestant. 

Pourquoi choisir des cosmétiques bio et d’origine naturelle?

Au-delà du respect de la nature et de la biodiversité que l’agriculture biologique favorise, utiliser des cosmétiques labellisés bio et d’origine naturelle, c’est protéger notre santé et celle de nos enfants.

Les allergènes, mais surtout les perturbateurs endocriniens, sont devenus un problème de santé majeur. Ces perturbateurs endocriniens sont présents dans certains cosmétiques avec des ingrédients issus de la pétrochimie par exemple. Ils sont responsables de malformations, de troubles hormonaux ou de cancers.

Choisir des cosmétiques avec des labels bio et sérieux, c’est s’assurer de ne pas utiliser de produits néfastes pour notre santé. 

Les autres labels présents sur le site Les Curiosités de Coco

Voici d’autres labels que vous retrouverez sur le site:

  • Le label Slow cosmétique: il garantit à la fois une composition naturelle et bio mais aussi un engagement éthique et écologique de l’entreprise.
  • Le label Cruelty-free & Vegan, certifié par la Peta, cela veut dire que le produit, étant vegan, ne pourra pas contenir d’ingrédients d’origine animale et qu’il n’a pas été testé sur des animaux conformément à la règle en vigueur dans notre pays.

Vous pourrez également rencontrer des labels attestant de l’éco-conception de certains articles:

  • Imprim’vert: c’est un label qui concerne, notamment, les étiquettes des cosmétiques Beauty Garden. Il atteste que l’imprimeur a utilisé des encres végétales et qu’aucun solvant chimique n’est utilisé pour l’impression.
  • PEFC ou FSC: ces deux labels visent à garantir la gestion durable et écologique des forêts d’où est issu le bois utilisé pour la conception du produit ou de son emballage.

Le label FSC est plus exigeant au niveau des résultats et effectue plus de contrôle que le label PEFC. Cependant, pour les produits utilisant du bois pour leur fabrication (ex: jouets en bois, carton, feuille de papier, papier toilette…), il est important qu’ils possèdent un de ces deux labels pour éviter les produits favorisant la déforestation de forêts primaires.

Quels sont les repères pour acheter des produits responsables?

Aujourd’hui, avec les innombrables produits que l’on nous propose chaque jour, il est parfois difficile de faire la part des choses. 

Nous pouvons nous fier aux labels que nous connaissons, mais il faut faire attention aux logos ajoutés seulement pour le green washing (pour paraître plus écologiques) qui sont juste là pour rassurer le consommateur sans véritables engagements derrière. Certaines grandes marques créent d’ailleurs leur propre label juste à des fins marketing avec des cahiers des charges extrêmement souples sans véritables contraintes de qualité.

Pour les cosmétiques et pour nous aider à y voir plus clair, il existe plusieurs applications permettant d’aider à analyser les compositions. 

Il y a, par exemple, l’application mobile Quel produit d’UFC Que Choisir ou celle de Yuka qui sont partiellement gratuites et proposées par des organismes indépendants. Installées sur votre mobile, ces applications vous permettent de scanner les codes barres de chaque article et de savoir si la composition du produit peut vous convenir, s’il contient des allergènes ou des perturbateurs endocriniens, s’il est adapté pour les femmes enceintes ou pour les enfants… Elles fonctionnent également pour les produits alimentaires.

Avoir les bons outils et les bonnes informations facilitent les choix et aident à comprendre les tenants et les aboutissants.

Nos actes de consommation d’aujourd’hui définissent notre monde de demain.

Laisser un commentaire